Mar 15, 2019

Posted by in France | Commentaires fermés sur Ramadan : mois du Coran

Ramadan : mois du Coran

Ramadan : mois du Coran

Comment adapter son activité professionnelle durant le mois saint ?

Un thème fréquemment abordé dans les journaux (français) montre que l’accomplissement du Ramadan pose actuellement un problème. L’on met en regard la pratique d’autrefois et celle d’aujourd’hui. En évoquant ses souvenirs d’enfance, Mohamed Sifaoui, un journaliste (franco-algérien) connu, écrit : “Le Ramadan d’aujourd’hui n’est plus le même, il n’y a pas à en douter. Il nous faisait dormir le jour et veiller la nuit. Maintenant, il nous tient éveillé jour et nuit. Il était sommeil et jeûne, et il est devenu travail et jeûne pour les uns, travail sans jeûne pour les autres. Il était craint et respecté ; sa vénération est maintenant mise en jeu”.
Le fait de travailler et de jeûner en même temps représente un effort très dur dans certains métiers, comme par exemple le bâtiment. Extérieurement, tous conservent la même réserve en face de la nourriture. On sait que beaucoup de travailleurs de force jeûnent réellement, mais lorsque le hasard fait tomber sur un groupe retiré, on aperçoit certains autres qui prennent discrètement quelque chose. Le cas des travailleurs de force n’a d’ailleurs été abordé qu’exceptionnellement dans la presse.

Quelle peut être en France la proportion de ceux qui jeûnent et de ceux qui ne jeûnent pas ?

Il est impossible de le savoir. Ces milieux ne représentent qu’une minorité et risquent de faire oublier l’ensemble des fidèles pour lesquels le jeûne serait la règle générale. Dans des usines, certains ouvriers ne jeûnent pas, mais ils respectent l’effort de leurs collègues, en ne prenant rien devant eux. À l’Université, le buffet reste ouvert (car il y a des étudiants Chrétiens) et les clients ne manquèrent pas, mais on évite de manger au dehors.
Une seule statistique a été signalée ; elle concerne un cas tellement particulier que son intérêt ne dépasse pas le petit cercle visé. Il s’agit de la cité universitaire où vivent des étudiants, coupés de l’influence directe de leur milieu familial. Chez beaucoup d’élèves musulmans des écoles chrétiennes, on constate depuis quelques années un retour très net à la pratique du jeûne et le souci que certains élèves ont d’entraîner leurs camarades.
Plusieurs élèves, dont le zèle ne dure pas, commencent cependant avec les autres. S’il est possible d’avoir une idée exacte de la pratique, l’on peut au moins constater que le jeûne de Ramadan est un point d’affrontement entre la civilisation moderne et l’Islam. Il s’agit d’un véritable choc entre deux conceptions du monde. En effet, la civilisation moderne a mis l’accent sur le travail, l’efficience…

C’est ainsi que les musulmans d’Europe vivent le Ramadan !

Un autre facteur contribue à soutenir l’énergie du jeûneur : l’entraînement de la collectivité.
Durant toute la journée, tout rappelle au fidèle qu’il doit jeûner. On se salue par l’expression “Ramadan Karim”, signifiant “Que Ramadan soit noble et généreux”, expression à laquelle on répond en disant “Allah Akram”, “Dieu est Le plus noble et Le plus généreux”.
Tout parle du jeûne : la radio, les revues, les journaux, la physionomie des rues sans consommateurs dans les cafés, celle des bureaux où l’on offre plus la boisson ou la cigarette de l’hospitalité, etc.
Bien rares sont ceux qui prennent quelque chose en public et qui le font un peu à la dérobée. Le contrevenant à la loi du jeûne sait que, s’il s’affichait, il s’exposerait au blâme de ses coreligionnaires. Il y a une solidarité des musulmans dans le jeûne.

 

Pour plus de détails vous pouvez consulter le calendrier ramadan 2019 et les horaires.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services