Mar 4, 2020

Posted by in France | Commentaires fermés sur Le gouvernement garantit la fibre optique pour tous !

Le gouvernement garantit la fibre optique pour tous !

Le gouvernement garantit la fibre optique pour tous !

Pour réduire la fracture numérique (disparité d’accès aux technologies informatiques, principalement Internet), l’exécutif s’engage sur un objectif qui fait grand débat : la fibre optique pour tous en 2023.

Les principaux opérateurs télécoms français – Paritel, Orange, Free, Bouygues Telecom et SFR – veulent accélérer sur le très haut débit (THD).

Pas de répit pour les télécoms cette année. Tout le monde s’active en coulisse depuis que Macron, le président de la République, a décrété devant la Conférence nationale des territoires, il y trois semaines, qu’il fallait – obligatoirement – accélérer la couverture du territoire français en très haut débit d’ici début 2021.

Ce but accélère le Plan France Très Haut débit (PFTHD) de l’État – sans le remettre en cause – qui vise à couvrir 90 % du territoire en FTTH (Fiber To The Home ; Fiber To Fiber) d’ici 2023 et les 10 % restants par des technologies alternatives (5G, 4G fixe, etc.).

Donc, les opérateurs téléphoniques (Orange, Paritel, Bouygues Telecom, etc.) ont un enjeu politique majeur à résoudre : celui de la fracture digitale. “À ce jour, près de 32 % de locaux n’ont pas encore accès à du bon débit”, constate Houlin Zhao, le président de l’Union Internationale des Télécommunications.

Les opérateurs télécoms ont investi une somme record dans l’Hexagone en 2019

La fibre optique est actuellement le plus grand chantier des opérateurs télécoms, Bouygues Telecom, Paritel, Orange et SFR. Ces derniers veulent accélérer leurs investissements dans le THD fixe. Pour chacun d’entre eux, il s’agit notamment de ne pas se faire dépasser par la concurrence.

Selon l’Arcep, le régulateur des télécoms, les acteurs du secteur ont investi, l’an dernier, une somme record de 15 milliards d’euros en France pour déployer leurs réseaux (fixe et mobile), hors rémunération des fréquences. Leurs investissements ont progressé de 13. 6 %. Cette hausse a été essentiellement portée par le déploiement de réseaux FTTH et FTTLA.

Au 15 février 2020, plus de 20 millions d’immeubles étaient éligibles à cette nouvelle technologie – 200 fois plus rapide que l’ADSL -, ce qui représente 12. 6 millions d’accès supplémentaires déployés en six mois.

Depuis le début de l’année, les opérateurs de télécommunications martèlent qu’ils n’ont jamais autant investi dans cette technologie – à coup de milliards – et que le déploiement va alors s’accélérer, permettant à plus de 92 % des Français (professionnels et particuliers) de bénéficier de débits Internet – allant de 45 Mbit/s à 2 Gbit/s (2000 Mbit/s) – bien plus rapide que l’ADSL.

“Ces débits importants permettent, entre autres, une navigation plus fluide et plus rapide sur Internet”, ajoute Stéphane Richard, le président-directeur général du groupe Orange.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services