Oct 5, 2018

Posted by in Economie | Commentaires fermés sur La gestion financière des PME

La gestion financière des PME

La gestion financière des PME

Les FIP, pour accéder au marché avec une fiscalité favorable

Créés par la Loi pour l’initiative économique du 15 janvier 2004, les Fonds d’Investissement de Proximité (FIP) sont des FCPR ayant vocation à favoriser le développement des petites et moyennes entreprises (PME) régionales.
Le FIP est un placement à risque (FCPR) qui ouvre droit à une réduction d’impôt (30 %) sur le revenu. Ils sont des véhicules d’investissement (fonds d’investissement) qui doivent investir 78 % de leurs actifs dans des titres de petites et moyennes entreprises françaises non cotées issues de quatre régions limitrophes. Le solde de l’actif du FIP (45 % maximum) est investi librement (obligataires, actions, placements monétaires).
Entre 2013 et 2017, l’AFIC (Association Française des Investisseurs pour la Croissance) dénombre la création de 120 FIP. Quelque 980 millions d’euros ont été levés, et 500 entreprises ont été accompagnées.
– 70 % d’entre elles comptent moins de cent salariés ;
– 21 % de ces entreprises sont en création, 49 % en développement, 38 % en transmission ;
– 170 entreprises ont été accompagnées ;
– 250 millions d’euros ont été investis ;
– 420 millions d’euros ont été levés ;
– 40 FIP ont été créés.

Quelles différences entre FIP et FCPI ?

+ FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation) :


Créé en 1997 ;
Entreprises éligibles : entreprises innovantes ;
Conditions d’éligibilité : 30 % de l’actif peut être investi en sociétés innovantes européennes de petites capitalisation cotées sur un marché réglementé de l’EEE, 8 % au moins doit être consacré à des entreprises dont le capital est compris entre 120 000 et 3 millions d’euros, 65 % au moins de l’actif doit être constitué de valeurs mobilières, avances en compte courant et parts de SARL, qualification Oseo Innovation ou Dépense de R&D, pas de limitation en matière de total bilan, pas de limitation en matière de CA, effectif inférieur à 2 500 personnes, à tous les stades de développement.

+ FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) :


Créé en 2003 ;
Entreprises éligibles : entreprises régionales ;
Conditions d’éligibilité : de 1 à 5 régions limitrophes, répondre à la définition de PME européenne, 25 % de l’actif peut être investi en sociétés cotées européennes de petite capitalisation, 15 % au moins doit être consacré à des entreprises de moins de 5 ans, 68 % au moins de l’actif doit être constitué de valeurs mobilières, avances en compte courant, parts de SARL.
Les FIP sont semblables aux FCPI et fonctionnent donc sur le même principe.

Réaliser un investissement dans des parts de FIP et de FCPI permet aux investisseurs de diversifier efficacement leurs patrimoines grâce à une double présence : dans le capital de sociétés non cotées à fort potentiel, et en Bourse, par le biais des OPCVM.
Créée en 1999, A Plus Finance (une société de gestion de portefeuille) est l’un des acteurs indépendants les plus actifs du Capital Investissement en France. Son savoir-faire repose sur l’expertise de ses équipes de gestion, qui regroupent à la fois des entrepreneurs et des financiers. Elle gère depuis plus de huit ans des trois fonds de fonds, des FIP et des FCPI.
Implantée à Paris, A Plus Finance est présente dans les métiers de l’immobilier, de la multigestion, du cinéma et du financement des PME.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services