Fév 4, 2020

Posted by in France | Commentaires fermés sur La droite veut rebondir grâce à la prochaine élection municipale

La droite veut rebondir grâce à la prochaine élection municipale

La droite veut rebondir grâce à la prochaine élection municipale

D’après les candidats Républicains, le parti qui est censé incarner le mieux les territoires, veulent profiter des prochaines élections municipales qui auront lieu les 15 et 22 mars prochains pour assurer leur base territoriale, tout en gardant leur travail de fond au niveau des idées.

La droite doit profiter des élections municipales de 2020

« Nous avons encaissé trois échecs au cours de ces dernières années, les législatives, la présidentielle et les européennes a assuré Jean-Pierre Mangiapan, l’un des candidats de la commune de Villefranche-sur-Mer. Il est important de poser le pied sur terre en misant sur les élections municipales ».
En outre, le candidat favori dans la commune de Villefranche-sur-Mer, Jean-pierre Mangiapan, assure que le scrutin constitue un enjeu assez important pour la droite qui a obtenu le score le plus bas de l’histoire des élections européennes de 2019, avec seulement 1.9 millions de votant. Par conséquent, il est important que la droite retrouve sa capacité de rebond et d’assurer sa base territoriale.
Toutefois, la principale force d’opposition parlementaire été contrainte d’accepter le soutien de la majorité surtout au niveau de Rueil-Malmaison, Toulouse, Chelles, Brive, Sartrouville, … etc, afin que les deux partis peuvent trouver leur intérêt.
Au niveau du LR, le siphonnage des électeurs de droite a permis la conservation sous son étiquette les maires sortants qui sont très souvent en accord avec le président Macron. Alors que du côté du LREM, le parti qui n’existait pas durant les municipales de 2014, sa situation pourrait remédier au manque des grands élus.
Christian Jacob, avant d’occuper le poste de président de LR, a rejeté complètement cette perspective en affirmant, « il n’est pas question de réaliser des accords avec le nouveau parti LREM, puisque cela pourrait battre les candidats aux sénatoriales ».
Il est important de rappeler que les délégués des conseils municipaux constituent plus de 95 % du corps électoral sénatorial.

Les résultats des élections

Ces accords qui sont plus ou moins assumés peuvent constituer un des plus importants enjeux au niveau de la circulaire controversée dans la nuance politique. Réellement, si une liste LR est soutenue par LREM, la nuance attribuée doit comporter celui qui conduit la liste. Toutefois, d’après Christian Jacob, c’est le contraire qui est d’usage dans les élections municipales.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services