Oct 3, 2019

Posted by in International | Commentaires fermés sur Daech : une menace encore présente

Daech : une menace encore présente

Daech : une menace encore présente

Le ‘califat’ de Daech totalement éliminé

“La victoire militaire sur le groupe terroriste Daech a été remportée. Le village de Baghouz a été libéré… Enfin !”, a écrit sur Twitter, Jean-Pierre Duthuin, journaliste français vivant en Syrie pendant la guerre.
Les batailles ont été trop violentes dans le village de Baghouz, aux confins sud-est de la Syrie, avec au sol les Forces démocratiques Syriennes (FDS) aidées par des raids aériens de la coalition, face aux derniers irréductibles de l’État islamique.
La perte de la dernière poche terroriste signe la fin territoriale de Daech, principale organisation djihadiste au monde, en Syrie. Même si cette victoire est une date marquante dans la lutte contre les mouvements dits islamistes – mouvement radical qui mêle religion et politique ; préconise l’application de lois islamistes – dans le monde, Occidentaux et commandants kurdes estiment que la bataille n’est pas encore terminée. Il reste donc beaucoup de travail pour s’assurer que la menace de l’organisation État islamique soit définitivement et totalement anéantie.

Syrie : cinq mois après la chute de son soi-disant ‘califat’, le groupe État islamique continue de sévir

“Daech n’a jamais cessé de constituer une menace dans l’est et le nord de la Syrie”, a déclaré, Emmanuel Macron, le président de la République française.
Cinq mois après la chute de son prétendu califat, le groupe terroriste Daech continue de perpétrer des attaques meurtrières en Syrie. Le 15 juillet, les FDS soutenues par les États-Unis, avaient néanmoins annoncé avoir éradiqué Daech en Syrie. Alors que les Forces démocratiques Syriennes poursuivent les cellules dites dormantes de l’organisation dans le sud-est syrien, l’État islamique continue de lancer des attaques dans le pays en conflit.
Malgré la chute du dernier bastion de l’organisation État islamique à Baghouz, l’idéologie de Daech n’est pas encore vaincue.
“Si la ville de Baghouz, dernière poche djihadiste, est tombée, la guerre contre le groupe terroriste est loin d’être terminée”, ajoute le journaliste français ‘Jean-Pierre Duthion’.

Un risque d’attentat encore très présent

“L’état-major – l’ensemble des officiers – de l’organisation terroriste État islamique avait anticipé cette défaite militaire. Le groupe savait très bien qu’il passerait dans la clandestinité et certains de ses soldats se sont fondus dans la population afin de créer des cellules dites dormantes qui vont désormais passer à l’action”, explique le président de la République française ‘Emmanuel Macron’.
Selon l’Organisation des Nations Unies, il y a aujourd’hui vingt zones dans le monde, en Asie et en Afrique, où l’organisation État islamique est encore active.
Les risques d’attentats, aux États-Unis et en Europe, principalement en France, restent, eux, extrêmement élevés.

Comments are closed.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services