Juil 17, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur PSG s’associe à de nouveaux partenaires

PSG s’associe à de nouveaux partenaires

PSG s’associe à de nouveaux partenaires

Après la filiale de la marque américaine Nike, Jordan, le président du Paris Saint-Germain, s’associe, à de nouvelles marques. Le célèbre club parisien en plus d’être un grand club de football, il ambitionne pour devenir une grande marque. En effet, le président du club de la capitale, Nasser Al Khelaïfi, vient de signer un partenariat avec la grande marque BAPE, afin de réaliser une nouvelle collection de capsule. La célèbre marque japonaise « A Bathing Ape », connue pour sa collection de streetwear, compte créer une nouvelle collection aux couleurs du PSG qui seront vendu à compter du mois prochain dans ses magasins, ainsi qu’en ligne.

Une collection de streetwear aux couleurs du PSG

Pour le célèbre club de la capitale, les collaborations se suivent, mais ne se ressemblent pas. En effet, après l’annonce du directeur de la communication du club parisien, Jean-Martial Ribes sur les partenariats signés la semaine dernière avec Hubside et Lovebet, le président du club affirme la signature d’un nouveau partenariat entre BAPE et le parisien. Connue pour ses vêtements de luxe plutôt du style streetwear, la marque japonaise, compte créer une collection de prêt-à-porter mêlant les deux univers respectifs des deux associés.

Si le club parisien n’en dit que très peu sur cette collaboration, la marque japonaise a néanmoins précisé que la capsule sera constituée de 13 références dont trois qui seront proposées en exclusivité aux supporters du champion de France.
En effet, BAPE, a publié quelques modèles, dont des vestes zippées et des T-shirts portant des motifs de camouflage réinterprétés aux couleurs du club de la capitale. Sur la collection les deux logos, celui du PSG et de la marque japonaise se côtoient sur les différentes pièces de prêt-à-porter.
Les adeptes de la marque BAPE et supporters du club de la capitale devront patienter jusqu’au mois prochain pour pouvoir procurer les modèles de la nouvelle collection qui seront disponibles selon la marque aux magasins de BAPE, mais aussi en ligne.

Collaboration avec Air Jordan

Il y a déjà quelques mois que le président du club de la capitale Nasser Al Khelaïfi, a signé un partenariat avec la marque Air Jordan. Le fruit de cette collaboration avait été dévoilé dernièrement, avec la création des nouveaux maillots de l’équipe pour la Ligue des champions.
Cette collaboration avec la marque qui n’est autre que la filiale de la marque américaine Nike, été afin d’assurer au club son extension, tout en garantissant au club d’« être unique » comme à mentionné le président du PSG.
En plus d’être un grand club de football, le président du PSG ambitionne pour son club de devenir une marque globale de sport.
En outre, le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes, a annoncé le 25 novembre dernier que le club a aussi renouvelé une nouvelle fois le contrat de sponsoring, avec la marque Coca-Cola France.

Read More
Juil 12, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur La stratégie de la diplomatie sportive du Qatar

La stratégie de la diplomatie sportive du Qatar

La stratégie de la diplomatie sportive du Qatar

L’état du Qatar depuis un an subit un blocus de la part de l’Arabie saoudite et ses alliés qui ont rompu toutes relations politique et économique avec leur voisin. Malgré ce blocus, le Qatar est devenu depuis ces dernières années, l’un des acteurs incontournables dans le monde du sport. En ayant une diplomatie sportive omniprésente, le Qatar vise à donner une bonne image de l’état gazier dans le monde.

Organisation des évènements sportifs

En plein dans la préparation de la coupe du monde de 2022, le Qatar est déjà un habitué de l’organisation des compétitions de hauts niveaux sur ses terres. Rien qu’en 2017, le Qatar a organisé 39 compétitions internationales, sans oublier les championnats du monde de handball de 2015, et se prépare au championnat de l’athlétisme de 2019. En effet en espace d’une décennie, l’état du Qatar aura reçu et participé à l’organisation des principaux événements sportifs.
Avec la participation du président du club parisien Nasser Al Khelaïfi et de Jean-Martial Ribes le directeur de la communication du PSG et du QIS (le fonds d’investissement Qatari dans le secteur sportif), le secrétaire général de le comité olympique de l’état du Qatar, a fixé l’ambition de réaliser 50 compétitions internationales durant 2030, soit une compétition chaque semaine de l’année.

La vitrine de l’état du Qatar

Le football reste le sport privilégié pour le Qatar, la vitrine de l’émirat. En plus de l’achat du célèbre club parisien, le PSG, qui est géré par le bras droit de l’émir et l’ex-tennis man Jean-Martial Ribes , le Qatar s’apprête à organiser le plus grand événement sportif, la coupe du monde de 2022.
L’émir Tamim bin Hamad Al Thani, promet que la coupe du monde 2022 sera à l’image du Qatar. Depuis la désignation du Qatar comme le pays organisateur du mondial de 2022, en décembre 2010, et les responsables de l’organisation travaillent jour et nuit afin de garantir les meilleurs des mondiaux. La FIFA a déjà annoncé, qu’elle a exceptionnellement modifié la date du déroulement de la coupe du monde, qui aura lieu en hiver entre le 21 novembre au 18 décembre à cause des conditions climatiques du pays.

Pas seulement l’organisation des évènements sportifs

Mais le Qatar ne s’arrête pas à l’organisation de plusieurs évènements sportifs afin d’affirmer sa diplomatie. Malgré que l’émirat possède l’une des plus grandes réserves de gaz au monde, le Qatar a investi dans plusieurs clubs français. N’oublions pas l’achat du PSG en 2011, mais aussi l’acquisition de tous les droits de diffusion des championnats de France ainsi que de la Ligue 1. « Si l’état du Qatar n’avait pas investi dans les droits de transmissions des matchs, il n’y aurait plus de Ligue 1 » a affirmé Frédéric Thiriez, l’ancien responsable de la Ligue.
Il ne reste plus à Qatar que d’organiser les Jeux olympiques. En effet, le QOC réfléchit déjà à une candidature pour 2032.

Read More
Mar 15, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Ramadan : mois du Coran

Ramadan : mois du Coran

Ramadan : mois du Coran

Comment adapter son activité professionnelle durant le mois saint ?

Un thème fréquemment abordé dans les journaux (français) montre que l’accomplissement du Ramadan pose actuellement un problème. L’on met en regard la pratique d’autrefois et celle d’aujourd’hui. En évoquant ses souvenirs d’enfance, Mohamed Sifaoui, un journaliste (franco-algérien) connu, écrit : “Le Ramadan d’aujourd’hui n’est plus le même, il n’y a pas à en douter. Il nous faisait dormir le jour et veiller la nuit. Maintenant, il nous tient éveillé jour et nuit. Il était sommeil et jeûne, et il est devenu travail et jeûne pour les uns, travail sans jeûne pour les autres. Il était craint et respecté ; sa vénération est maintenant mise en jeu”.
Le fait de travailler et de jeûner en même temps représente un effort très dur dans certains métiers, comme par exemple le bâtiment. Extérieurement, tous conservent la même réserve en face de la nourriture. On sait que beaucoup de travailleurs de force jeûnent réellement, mais lorsque le hasard fait tomber sur un groupe retiré, on aperçoit certains autres qui prennent discrètement quelque chose. Le cas des travailleurs de force n’a d’ailleurs été abordé qu’exceptionnellement dans la presse.

Quelle peut être en France la proportion de ceux qui jeûnent et de ceux qui ne jeûnent pas ?

Il est impossible de le savoir. Ces milieux ne représentent qu’une minorité et risquent de faire oublier l’ensemble des fidèles pour lesquels le jeûne serait la règle générale. Dans des usines, certains ouvriers ne jeûnent pas, mais ils respectent l’effort de leurs collègues, en ne prenant rien devant eux. À l’Université, le buffet reste ouvert (car il y a des étudiants Chrétiens) et les clients ne manquèrent pas, mais on évite de manger au dehors.
Une seule statistique a été signalée ; elle concerne un cas tellement particulier que son intérêt ne dépasse pas le petit cercle visé. Il s’agit de la cité universitaire où vivent des étudiants, coupés de l’influence directe de leur milieu familial. Chez beaucoup d’élèves musulmans des écoles chrétiennes, on constate depuis quelques années un retour très net à la pratique du jeûne et le souci que certains élèves ont d’entraîner leurs camarades.
Plusieurs élèves, dont le zèle ne dure pas, commencent cependant avec les autres. S’il est possible d’avoir une idée exacte de la pratique, l’on peut au moins constater que le jeûne de Ramadan est un point d’affrontement entre la civilisation moderne et l’Islam. Il s’agit d’un véritable choc entre deux conceptions du monde. En effet, la civilisation moderne a mis l’accent sur le travail, l’efficience…

C’est ainsi que les musulmans d’Europe vivent le Ramadan !

Un autre facteur contribue à soutenir l’énergie du jeûneur : l’entraînement de la collectivité.
Durant toute la journée, tout rappelle au fidèle qu’il doit jeûner. On se salue par l’expression “Ramadan Karim”, signifiant “Que Ramadan soit noble et généreux”, expression à laquelle on répond en disant “Allah Akram”, “Dieu est Le plus noble et Le plus généreux”.
Tout parle du jeûne : la radio, les revues, les journaux, la physionomie des rues sans consommateurs dans les cafés, celle des bureaux où l’on offre plus la boisson ou la cigarette de l’hospitalité, etc.
Bien rares sont ceux qui prennent quelque chose en public et qui le font un peu à la dérobée. Le contrevenant à la loi du jeûne sait que, s’il s’affichait, il s’exposerait au blâme de ses coreligionnaires. Il y a une solidarité des musulmans dans le jeûne.

 

Pour plus de détails vous pouvez consulter le calendrier ramadan 2019 et les horaires.

Read More
Mar 2, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur     Élection présidentielle : quelle est la différence entre une approche qualitative et quantitative ?

    Élection présidentielle : quelle est la différence entre une approche qualitative et quantitative ?

    Élection présidentielle : quelle est la différence entre une approche qualitative et quantitative ?

 

L’approche quantitative présente à son tour un certain nombre de limites et de biais qui justifient que l’on fasse appel, complémentairement, à une approche plus qualitative.

Notons d’abord que l’approche quantitative aborde les textes et les discours principalement à partir de leur matériel lexical (la logométrie reste bien pour l’essentiel une lexicométrie).

Cela permet d’appréhender efficacement les grandes thématiques abordées, les contenus sémantiques et idéologiques véhiculés par ces textes ainsi que les préférences en la matière de tel ou tel locuteur (ou collectif de locuteurs), ou encore de mettre en évidence certaines évolutions diachroniques (Voir par exemple Mayaffre, ou Dupy et Marchand, dont l’objectif est très proche du nôtre (sur les discours présidentiels sous la Ve République) : “suivre les évolutions des discours tenus par les présidentiables” lors des cinq premiers débats de l’entre deux tours.

Mais cette approche est nettement moins adaptée à l’étude d’autres types de faits discursifs, comme les stratégies rhétoriques ou la construction des ethos.

Par exemple, l’utilisation abondante du “je” (“je crois”, “je pense que”, etc.) par Ségolène Royal en 2007 permet légitimement à Dupuy et Marchand d’en conclure à une “personnalisation” de son discours, ou celle des connecteurs de causalité à un style “explicatif” ; mais lorsque dans la foulée, ils affirment que cette même Royal “se construit deux ethos, d’humanité et de solidarité”, c’est en appelant à la rescousse Charaudeau (2005), dont la méthodologie est tout autre.

   Les principaux problèmes que pose ce type d’approche sont à nos yeux les suivants :

– Si les données analysées sont très étendues, elles sont aussi le plus souvent de nature excessivement hétérogène, relevant de genre très divers (écrits et oraux, monologaux et dialogaux…), alors que certains types de faits, comme la fréquence des pronoms d’allocution, ne peuvent être étudiés pertinemment que par rapport à un cadre énonciatif bien défini.

  La combinaison des approches qualitatives et quantitatives :

“Il arrive aussi fréquemment dans ces études que soient assimilées productions écrites et orales, les secondes étant confondues avec leur transcription (de qualité d’ailleurs très inégale), comme on le voit avec des affirmations telles que celle-ci :

Le point et le point d’interrogation sont très significatifs d’une rhétorique efficace : le secret du parler vrai Sarkozy tient pour une grande part dans sa capacité de faire des phrases courtes, car la vérité ne semble pas chez lui devoir s’encombrer de complexité…”, Audrey Crespo-Mara.

Non seulement la journaliste “Audrey Crespo-Mara”, semble ici considérer que Sarkozy s’exprime oralement avec des points (donc avec des phrases), mais il établit une équivalence qui loin d’aller de soi entre “parler court”, “parler simple” et “parler vrai”.

Quant aux interprétations proposées, elles sont selon les cas plus ou moins acceptables ou contestables.

Par exemple, il n’est pas douteux que le caractère “fortement chiffré” du discours de Nicolas Sarkozy en 2007 produit un effet d’objectivité et d’autorité, mais les auteurs enchaînent sur des considérations nettement plus problématiques : “ce dernier a utilisé trois fois moins d’adjectifs subjectifs que Royal Ségolène (sa rivale) et multiplie les répétitions dans un discours simple […].

Read More
Jan 31, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur L’art de séduire vos publics cibles et de briller à la télévision

L’art de séduire vos publics cibles et de briller à la télévision

L’art de séduire vos publics cibles et de briller à la télévision

Bien s’exprimer devant le grand public est art subtil que rares sont les personnes qui le maîtrise. Il nous arrive de rester figer devant la télé écouter un discours d’un politicien, d’un entrepreneur ou d’un journaliste maîtrisant parfaitement les règles de la communication et les techniques de la séduction.

Le bon discours et la bonne présentation ne sont pas les seuls piliers faisant la réussite d’une interview et impactant durablement l’opinion publique.

La communication est au cœur de toute activité humaine. Les premiers aspects clés pour une communication efficace est la préparation.

La préparation d’un discours, se base sur la collecte d’un bon bagage permettant de bien gérer un débat, une émission ou une interview.

Réussir une interview : astuces et conseils utiles

Pour réussir la phase de la préparation, il faut bien évidemment mettre en avant le sujet principal de la discussion. En invitant un homme politique à un plateau ou à une émission la journaliste de LCI, Audrey Crespo-Mara s’équipe d’une bonne documentation sur l’invité et sur le sujet qu’elle va traiter.

Appuyez-vous sur des connaissances solides. Cultivez chaque jour votre bagage d’informations et d’émotions, ne vous contentez pas de votre mémoire.

Passons maintenant aux fondamentaux de la communication au public. En demandant à la journaliste et la présentatrice phare de LCI, Audrey Crespo-Mara comment fait-elle pour gérer la tension de tous ces invités qu’elle reçoit et pour avoir le contrôle du débat elle nous répond : «  Tout comme tous les amateurs et les débutants dans le domaine journalistique, au début j’avais peur de me mettre face à un caméra et d’aborder un sujet d’actualités avec un homme politique ou toute autre personne influente dans la société…la confiance en soi est le meilleur des armes pour briller et atteindre le succès. »

Comment arriver à captiver son auditoire

Christian Pagès, l’écrivain et l’expert de la communication nous a dévoilé quelques détails qui nous permettront de mieux nous exprimer devant le public.

Premièrement, le côté physique. Il s’avère que la bonne intonation et la bonne posture sont très importantes et aident à être crédible et à nouer un lien personnel avec vous.

Deuxièmement, l’écoute attentive, l’écrivain français trouve qu’une bonne écoute permet de gérer au mieux une conversation et d’avoir le contrôle sur le dialogue.

Dernier conseil, pour Christian Pagès il n’y a pas que les mots dans le langage. Il y a le regard, la sensibilité, l’impression, le sourire…

 

Read More
Jan 24, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur    Quelles solutions pour les personnes sans-abris ?

   Quelles solutions pour les personnes sans-abris ?

   Quelles solutions pour les personnes sans-abris ?

 

  Soins aux personnes itinérantes :

L’itinérance est définie comme la situation “d’une personne, famille ou ménage sans domicile fixe ou logement stable et sécuritaire”.

On ne connaît pas avec exactitude le nombre de sans-abris qui vivent en France.

Nous savons cependant que ce nombre est en augmentation et qu’il comprend de plus en plus de jeunes, de femmes accompagnées de leurs enfants (souvent victimes de mauvais traitements) et de personnes âgées.

Les sans-abris forment un groupe hétérogène, au sein duquel se trouvent des membres de familles dysfonctionnelles, des personnes sans emploi et d’autres qui sont incapables de trouver un logement à prix abordable.

Un grand nombre de sans-logis, soit environ 85 % d’entre eux, souffrent de maladies mentales chroniques ou consomment avec excès de l’alcool ou d’autres drogues.

Plus rarement dans notre pays, certaines personnes perdent temporairement leurs foyers à la suite de catastrophes naturelles.

Souvent, les sans-abris, n’ont pas les moyens de se déplacer pour recevoir des soins de santé ou y ont difficilement accès.

En raison des nombreux obstacles qu’ils rencontrent, ils ne sollicitent des soins qu’à un stade avancé de leur maladie et leur état se détériore plus rapidement que celui des autres personnes.

Leurs problèmes de santé sont en grande partie liés à leurs conditions de vie, notamment aux écarts extrêmes de température, qui aggravent les risques pour leur santé.

Les sans-abris sont fortement exposés aux traumas, à la tuberculose, aux infections des voies respiratoires supérieures, à la mauvaise alimentation et à l’anémie, à la déshydratation, aux poux, à la gale, aux troubles vasculaires périphériques, aux infections sexuellement transmissibles, aux problèmes dentaires, à l’arthrite, à l’hypothermie et aux affections de la peau et des pieds.

Ils sont fréquemment atteints de diabète, d’hypertension, de cardiopathie, de maladies mentales ou du sida.

Ces problèmes sont d’autant plus graves que la situation transitoire dans laquelle ils se trouvent rend le suivi presque impossible à réaliser.

Par ailleurs, dans les refuges, les sans-abris sont souvent entassés dans des pièces mal aérées, qui constituent des milieux propices à la propagation des maladies transmissibles comme la tuberculose.

Les médecins de “Filiassur assurance” s’occupent efficacement de nombreuses catégories de gens présentant une vaste gamme de problèmes et de besoins.

Leurs interventions consistent à obtenir des services de santé pour les sans-abris et à évaluer les besoins de ceux qui habitent dans les refuges.

Dans certains cas, les médecins de Filiassur assurance s’intègrent à des équipes de “travailleurs de rue”.

Il s’agit d’un rôle novateur dans lequel l’empathie est la qualité centrale.

Cette compagnie compte plus de 400 000 clients de plusieurs pays (France, Italie, Espagne…), elle distribue et conçoit des produits d’assurance adaptés aux particuliers.

Cette assurance apporte les meilleures garanties de protection (autrement-dit, des garanties qui tiennent leur promesse).

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services