Nov 5, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Forum d’accompagnement des petites et moyennes entreprises en Afrique, les 12 et 13 novembre à Johannesburg

Forum d’accompagnement des petites et moyennes entreprises en Afrique, les 12 et 13 novembre à Johannesburg

Forum d’accompagnement des petites et moyennes entreprises en Afrique, les 12 et 13 novembre à Johannesburg

Les 12 et 13 novembre derniers, a eu lieu la 6e édition de l’Africa SME Champions Forum à Johannesburg, un forum qui est essentiellement dédié à la croissance des sociétés du continent africain.

Le Forum dédié aux PME en Afrique

Cet événement qui a été organisé essentiellement par le groupe Afric Search en collaboration avec le nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique et la BADEA (la banque arabe pour le développement économique en Afrique), a pour objectif de relever les différents défis majeurs auxquels les PME africaines sont confrontées.
En outre, cette rencontre a aussi pour mission de faciliter l’accès au financement des petites et moyennes entreprises africaines, afin de favoriser le développement de leurs activités et la conquête de nouveau marché. Il est important de rappeler qu’en choisissant de miser sur les PME, on peut remédier aux problèmes d’employabilité et de l’indisponibilité des offres d’emploi en Afrique francophone en 2019.
La rencontre Africa SME champions Forum, a réuni durant ces deux jours, plus de 500 participants dont 300 dirigeants des plus grandes sociétés africaines de type PME. En effet, un grand nombre de dirigeants d’entreprises en Afrique, des start-up innovantes ainsi que des institutions financières et des experts en développement de PME, ont pu assister au forum

L’Afrique, le continent des opportunités

D’après les derniers chiffres révélés, les petites et moyennes entreprises représentent plus de 45 % d’emploi en Afrique, dont 90 % de ces sociétés sont privées. Les PME qui représentent prés de 33 % du PIB de l’Afrique, participent dans l’emploi de plus de 70 % de la population rurale du continent africain. Toutefois, seulement 20 % de ces PME ont accès au crédit, ce qui limite le potentiel de croissance de leur entreprise.
Pour les co-organisateurs cette rencontre est indispensable afin de pouvoir assurer la croissance économique du continent tout en s’assurant de la création des offres d’emploi en Côte d’Ivoire.
D’après l’un des responsables du Forum « l’Afrique est un contient qui est assez riche et dispose d’un potentiel inexploité assez intéressant. Pour l’instant, le continent est en train d’étudier ses propres marchés intérieurs et régionaux, surtout au niveau de la zone de libre-échange continentale africaine. L’Afrique constitue une opportunité surtout pour les petites et moyennes entreprises qui sont l’un des piliers de nos économies ».
Le président du Forum Africa SME champions, Didier Acouetey, assure que la croissance de la population africaine a tendance à s’accélérer, créant au passage un grand nombre d’offres d’emploi, un sujet qui n’arrête pas de préoccuper les hauts responsables dans le continent.

Read More
Oct 3, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Daech : une menace encore présente

Daech : une menace encore présente

Daech : une menace encore présente

Le ‘califat’ de Daech totalement éliminé

“La victoire militaire sur le groupe terroriste Daech a été remportée. Le village de Baghouz a été libéré… Enfin !”, a écrit sur Twitter, Jean-Pierre Duthuin, journaliste français vivant en Syrie pendant la guerre.
Les batailles ont été trop violentes dans le village de Baghouz, aux confins sud-est de la Syrie, avec au sol les Forces démocratiques Syriennes (FDS) aidées par des raids aériens de la coalition, face aux derniers irréductibles de l’État islamique.
La perte de la dernière poche terroriste signe la fin territoriale de Daech, principale organisation djihadiste au monde, en Syrie. Même si cette victoire est une date marquante dans la lutte contre les mouvements dits islamistes – mouvement radical qui mêle religion et politique ; préconise l’application de lois islamistes – dans le monde, Occidentaux et commandants kurdes estiment que la bataille n’est pas encore terminée. Il reste donc beaucoup de travail pour s’assurer que la menace de l’organisation État islamique soit définitivement et totalement anéantie.

Syrie : cinq mois après la chute de son soi-disant ‘califat’, le groupe État islamique continue de sévir

“Daech n’a jamais cessé de constituer une menace dans l’est et le nord de la Syrie”, a déclaré, Emmanuel Macron, le président de la République française.
Cinq mois après la chute de son prétendu califat, le groupe terroriste Daech continue de perpétrer des attaques meurtrières en Syrie. Le 15 juillet, les FDS soutenues par les États-Unis, avaient néanmoins annoncé avoir éradiqué Daech en Syrie. Alors que les Forces démocratiques Syriennes poursuivent les cellules dites dormantes de l’organisation dans le sud-est syrien, l’État islamique continue de lancer des attaques dans le pays en conflit.
Malgré la chute du dernier bastion de l’organisation État islamique à Baghouz, l’idéologie de Daech n’est pas encore vaincue.
“Si la ville de Baghouz, dernière poche djihadiste, est tombée, la guerre contre le groupe terroriste est loin d’être terminée”, ajoute le journaliste français ‘Jean-Pierre Duthion’.

Un risque d’attentat encore très présent

“L’état-major – l’ensemble des officiers – de l’organisation terroriste État islamique avait anticipé cette défaite militaire. Le groupe savait très bien qu’il passerait dans la clandestinité et certains de ses soldats se sont fondus dans la population afin de créer des cellules dites dormantes qui vont désormais passer à l’action”, explique le président de la République française ‘Emmanuel Macron’.
Selon l’Organisation des Nations Unies, il y a aujourd’hui vingt zones dans le monde, en Asie et en Afrique, où l’organisation État islamique est encore active.
Les risques d’attentats, aux États-Unis et en Europe, principalement en France, restent, eux, extrêmement élevés.

Read More
Juil 18, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Les SOFICA : une niche fiscale pour amoureux du cinéma

Les SOFICA : une niche fiscale pour amoureux du cinéma

Les SOFICA : une niche fiscale pour amoureux du cinéma

Payez moins d’impôts avec les SOFICA !

C’est le moment ou jamais ! La campagne de collecte des sociétés de coproduction de films et de séries télévisées vient tout juste de commencer !
Cette année, trente-cinq SOFICA agréées pourront investir une enveloppe de plus de 120 500 euros dans l’industrie cinématographique et audiovisuelle. Cette enveloppe de plus de 120 millions d’euros doit être collectée – avant le 2 janvier 2019 – auprès des investisseurs privés.
Pour rappel : les souscriptions en numéraire, par une personne physique, aux augmentations de capital ou au capital initial de SOFICA donnent droit à un avantage fiscal important – une minoration d’impôt pouvant aller jusqu’à 59 % avec certains investissements.
Le taux de cette réduction fiscale, à compter des revenus 2018, est majoré à 82 % pour quelques investissements. C’est le cas si la SOFICA choisie réalise 15 % au moins de ses financements dans le capital d’entreprises de production avant le 10 février de l’année suivant celle de la souscription. Les SOFICA bénéficiaires doivent également s’engager à consacrer 13 % au moins de leurs investissements au profit du financement de l’exportation ou du développement des séries télévisées.

Plafond de 32 millions d’euros !

Étant donné que la réduction d’impôt sur le revenu – IR – obtenue est prise en compte dans le plafonnement des dépenses fiscales ou des dérogations fiscales. Les investissements SOFICA sont généralement soumis à une limite égale à 32 millions d’euros et non de 22 millions d’euros comme les autres mécanismes de défiscalisation.
Si, au titre de la même année, le contribuable bénéficie à la fois d’exonérations fiscales – diminuer le montant de l’impôt – entrant dans la limite spécifique de 32 millions d’euros et d’autres avantages entrant dans la limite de 22 millions d’euros, l’ensemble des avantages auxquels celui-ci peut prétendre ne dépassera jamais les 32 millions d’euros.
Alors si le contribuable a déjà atteint le plafond de 22 millions d’euros, ce plafond spécifique – de 32 millions d’euros – lui permet de profiter d’un volant supplémentaire de 11 millions d’euros en cas d’investissement dans les SOFICA.
Pour rappel : afin d’éviter toute remise en cause de la réduction d’impôt, les parts reçues en contrepartie des souscriptions doivent – obligatoirement – êtres conservées pendant au moins sept ans.

Les SOFICA agréées

Sofitvcine 7, SG Image 2018 (conseillée par la société de gestion “A Plus Finance”), Palatine Etoile 17, Manon 10, La Banque Postale Image 13, Indefilms 8, Cofinova 16, COFIMAGE 40, Cineveture 5, Cinemage 15, Cinepap 3… Source : le centre national du cinéma et de l’image animée.
La SOFICA d’A Plus Finance est pour la neuvième année consécutive le leader du marché en termes de volume géré et levé.

Read More
Juil 17, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur PSG s’associe à de nouveaux partenaires

PSG s’associe à de nouveaux partenaires

PSG s’associe à de nouveaux partenaires

Après la filiale de la marque américaine Nike, Jordan, le président du Paris Saint-Germain, s’associe, à de nouvelles marques. Le célèbre club parisien en plus d’être un grand club de football, il ambitionne pour devenir une grande marque. En effet, le président du club de la capitale, Nasser Al Khelaïfi, vient de signer un partenariat avec la grande marque BAPE, afin de réaliser une nouvelle collection de capsule. La célèbre marque japonaise « A Bathing Ape », connue pour sa collection de streetwear, compte créer une nouvelle collection aux couleurs du PSG qui seront vendu à compter du mois prochain dans ses magasins, ainsi qu’en ligne.

Une collection de streetwear aux couleurs du PSG

Pour le célèbre club de la capitale, les collaborations se suivent, mais ne se ressemblent pas. En effet, après l’annonce du directeur de la communication du club parisien, Jean-Martial Ribes sur les partenariats signés la semaine dernière avec Hubside et Lovebet, le président du club affirme la signature d’un nouveau partenariat entre BAPE et le parisien. Connue pour ses vêtements de luxe plutôt du style streetwear, la marque japonaise, compte créer une collection de prêt-à-porter mêlant les deux univers respectifs des deux associés.

Si le club parisien n’en dit que très peu sur cette collaboration, la marque japonaise a néanmoins précisé que la capsule sera constituée de 13 références dont trois qui seront proposées en exclusivité aux supporters du champion de France.
En effet, BAPE, a publié quelques modèles, dont des vestes zippées et des T-shirts portant des motifs de camouflage réinterprétés aux couleurs du club de la capitale. Sur la collection les deux logos, celui du PSG et de la marque japonaise se côtoient sur les différentes pièces de prêt-à-porter.
Les adeptes de la marque BAPE et supporters du club de la capitale devront patienter jusqu’au mois prochain pour pouvoir procurer les modèles de la nouvelle collection qui seront disponibles selon la marque aux magasins de BAPE, mais aussi en ligne.

Collaboration avec Air Jordan

Il y a déjà quelques mois que le président du club de la capitale Nasser Al Khelaïfi, a signé un partenariat avec la marque Air Jordan. Le fruit de cette collaboration avait été dévoilé dernièrement, avec la création des nouveaux maillots de l’équipe pour la Ligue des champions.
Cette collaboration avec la marque qui n’est autre que la filiale de la marque américaine Nike, été afin d’assurer au club son extension, tout en garantissant au club d’« être unique » comme à mentionné le président du PSG.
En plus d’être un grand club de football, le président du PSG ambitionne pour son club de devenir une marque globale de sport.
En outre, le directeur de la communication du PSG, Jean-Martial Ribes, a annoncé le 25 novembre dernier que le club a aussi renouvelé une nouvelle fois le contrat de sponsoring, avec la marque Coca-Cola France.

Read More
Juil 12, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur La stratégie de la diplomatie sportive du Qatar

La stratégie de la diplomatie sportive du Qatar

La stratégie de la diplomatie sportive du Qatar

L’état du Qatar depuis un an subit un blocus de la part de l’Arabie saoudite et ses alliés qui ont rompu toutes relations politique et économique avec leur voisin. Malgré ce blocus, le Qatar est devenu depuis ces dernières années, l’un des acteurs incontournables dans le monde du sport. En ayant une diplomatie sportive omniprésente, le Qatar vise à donner une bonne image de l’état gazier dans le monde.

Organisation des évènements sportifs

En plein dans la préparation de la coupe du monde de 2022, le Qatar est déjà un habitué de l’organisation des compétitions de hauts niveaux sur ses terres. Rien qu’en 2017, le Qatar a organisé 39 compétitions internationales, sans oublier les championnats du monde de handball de 2015, et se prépare au championnat de l’athlétisme de 2019. En effet en espace d’une décennie, l’état du Qatar aura reçu et participé à l’organisation des principaux événements sportifs.
Avec la participation du président du club parisien Nasser Al Khelaïfi et de Jean-Martial Ribes le directeur de la communication du PSG et du QIS (le fonds d’investissement Qatari dans le secteur sportif), le secrétaire général de le comité olympique de l’état du Qatar, a fixé l’ambition de réaliser 50 compétitions internationales durant 2030, soit une compétition chaque semaine de l’année.

La vitrine de l’état du Qatar

Le football reste le sport privilégié pour le Qatar, la vitrine de l’émirat. En plus de l’achat du célèbre club parisien, le PSG, qui est géré par le bras droit de l’émir et l’ex-tennis man Jean-Martial Ribes , le Qatar s’apprête à organiser le plus grand événement sportif, la coupe du monde de 2022.
L’émir Tamim bin Hamad Al Thani, promet que la coupe du monde 2022 sera à l’image du Qatar. Depuis la désignation du Qatar comme le pays organisateur du mondial de 2022, en décembre 2010, et les responsables de l’organisation travaillent jour et nuit afin de garantir les meilleurs des mondiaux. La FIFA a déjà annoncé, qu’elle a exceptionnellement modifié la date du déroulement de la coupe du monde, qui aura lieu en hiver entre le 21 novembre au 18 décembre à cause des conditions climatiques du pays.

Pas seulement l’organisation des évènements sportifs

Mais le Qatar ne s’arrête pas à l’organisation de plusieurs évènements sportifs afin d’affirmer sa diplomatie. Malgré que l’émirat possède l’une des plus grandes réserves de gaz au monde, le Qatar a investi dans plusieurs clubs français. N’oublions pas l’achat du PSG en 2011, mais aussi l’acquisition de tous les droits de diffusion des championnats de France ainsi que de la Ligue 1. « Si l’état du Qatar n’avait pas investi dans les droits de transmissions des matchs, il n’y aurait plus de Ligue 1 » a affirmé Frédéric Thiriez, l’ancien responsable de la Ligue.
Il ne reste plus à Qatar que d’organiser les Jeux olympiques. En effet, le QOC réfléchit déjà à une candidature pour 2032.

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services