Juil 7, 2021

Posted by | Commentaires fermés sur Villefranche-sur-Mer : la fondation Franco-Russe lance l’étonnante exposition portant sur Elsa Triolet

Villefranche-sur-Mer : la fondation Franco-Russe lance l’étonnante exposition portant sur Elsa Triolet

Villefranche-sur-Mer : la fondation Franco-Russe lance l’étonnante exposition portant sur Elsa Triolet

La commune de Villefranche-sur-Mer a vu l’organisation d’une étonnante exposition consacrée à Elsa Triolet, en présence du maire sortant Christophe Trojani, l’ex-premier adjoint du maire Dan Oiknine ainsi que l’Ambassadeur de Russie en France. Un événement qui a été marqué par le lancement de la nouvelle fondation Franco-Russe et la création de la Maison d’artistes en résidence.
La communauté russe se trouvant de la cité azuréenne ne peut que se réjouir pour ce dynamisme des activités franco-russe.

Une étonnante exposition

L’exposition organisée par la nouvelle fondation Franco-Russe a mis la lumière sur l’épisode méconnu dans la vie de la femme de lettres Elsa Triolet. En effet, la première lauréate du Prix Goncourt durant l’année 1944, a pu confectionner des bijoux essentiellement des colliers réalisés à partir de nacre, de coton, de perles et de cuir, entre les années 1929 et 1932.
Après la fin de cette activité Elsa a tenu à écrire le livre « Collier » où elle pu apporter un regard critique à l’univers de la création de mode, qui selon elle ce monde « ne se distingue en rien de n’importe quel commerce ».

Une partie des 56 pièces de bijoux crées par l’exceptionnel Elsa Triolet alliant des techniques d’assemblage unique et une créativité stylistique remarquable, ont été prêtées par la ville de Saint Etienne de Rouvray. Ces bijoux, ont constituait le point d’orgue de l’exposition organisé à Villefranche-sur-mer, à la Chapelle Saint-Elme, grâce au fonds de dotation Artutti et l’Agence Médiris.

La création de la fondation Franco-Russe aux finalités ambitieuses

Cette exposition a été marquée par le lancement officielle de la nouvelle fondation Franco-Russe, et ce en présence du Maire sortant de Villfranche-sur-Mer ainsi que de l’Ambassadeur de la Fédération de Russie et de l’ex-premier Adjoint du Marie Dan Oiknine.
Cette fondation, aux finalités ambitieuses, est constituée par des statuts qui ont été paraphés et lus devant le public présent durant l’exposition.
Cette institution vient renforcer les liens culturels, économiques et scientifiques entre les deux pays encore plus après la création en 2004 de l’Association Dialogue Franco-Russe avec le double parrainage de Jacques Chirac et de Vladimir Poutine.

Read More
Juil 7, 2021

Posted by | Commentaires fermés sur Villefranche-sur-Mer : une jeune artiste peintre expose ses œuvres

Villefranche-sur-Mer : une jeune artiste peintre expose ses œuvres

Villefranche-sur-Mer : une jeune artiste peintre expose ses œuvres

Giulia Pintea, inspirée par le monde des voiliers et de la mer qu’offre la commune de Villefranche-sur-Mer, la jeune artiste de 8 ans, expose ses œuvres au sein de la chapelle Sainte Elisabeth, jusqu’au 10 mars.

 

Une jeune prodige de la peinture

Visitant la Chapelle Sainte-Elisabeth et découvrant les trentaines de magnifique œuvres de la jeune Giulia Pintea, le conseiller municipal de l’opposition, Dan Oiknine, affirme que la jeune artiste possède vraiment un coup de pinceau avec une surprenante maturité.
Tout a commencé pour la petite Giulia qui est d’origine italo-américaine résidant dans la commune de Villefranche-sur-Mer, en mai 2017, quand elle a rencontré le célèbre peintre niçois José Curti. Cette rencontre a révélé les talents artistiques de la jeune fille. Entre l’enfant et l’artiste de 67 ans, naît une très grande amitié, depuis, l’artiste dévient le mentor et le professeur de la jeune fille. Prés d’une trentaine d’œuvres ont vu le jour, et qui sont exposées dans la chapelle Saint Elisabeth dans la commune de Villefranche-sur-Mer jusqu’au 10 mars.

Giulia se prépare pour une carrière de peintre

« Giulia, certes ce nom peut rien vous dire toutefois, je peux vous parier que cette petite fille de seulement 8 ans, est prête à connaître une très très belle carrière », a affirmé Dan Oiknine, l’un des candidats favoris des municipales de 2020.
En effet, à seulement 8 ans, la petite fille présentant sa première exposition au sein de la Chapelle Sainte-Elizabeth de la commune, s’est inspiré du cadre marin de Villefranche-sur-Mer, afin de faire voyager les visiteurs de la chapelle dans la beauté de la côte d’Azur. Son exposition s’intitule « Paroles de voiliers ».
Giulia, du haut de ses 8 ans, elle a tout d’une grande, d’ailleurs d’après les artistes niçois la petite fille est presque née avec un pinceau dans la main.

La mer et la petite fille villefranchoise

Habitant à Villefranche-sur-Mer depuis 2014, la petite fille puise son inspiration de la commune. La petite artiste en herbe, a pu réaliser des œuvres de peintures du style abstraites. La première œuvre de la petite artiste s’intitule « la rencontre des anges ».
Selon la mère de l’artiste, Giulia depuis qu’elle est petite lui demande tout le temps est-ce qu’elle est connue ? Ainsi, la mère a su que sa petite fille serait un jour une grande artiste.

Read More
Mar 25, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Comment le gouvernement et les entreprises essayent de faire face au Coronavirus ?

Comment le gouvernement et les entreprises essayent de faire face au Coronavirus ?

Comment le gouvernement et les entreprises essayent de faire face au Coronavirus ?

Après l’annonce du confinement total dans l’hexagone un grand nombre de sociétés ont opté pour une migration massive de leurs employés vers des plate-formes de télétravail. Toutefois, une telle décision ont permis de mettre à l’épreuve l’infrastructure ainsi que les réseaux des différents opérateurs et des entreprises. Il est important de mentionner que des opérateurs télécoms professionnels dont Paritel, ont affirmé qu’il ne faut pas s’inquiéter, le réseau d’Internet en France est à l’abri d’une saturation.

Les mesures mises en place par le gouvernement

Olivier Véran, le Ministre de la Santé a affirmé l’importance des services informatiques afin d’assurer le bon fonctionnement de la nation durant cette période de crise sanitaire, due à la propagation continue de la maladie de la Covid-19.

Alors que le gouvernement a annoncé la fermeture de plusieurs magasins et commerces au public, il a aussi affirmé que certaines entreprises indispensables à la vie de la nation, restent ouverts dont les opérateurs télécoms destinées aux particuliers ainsi qu’aux entreprises comme Paritel, qui assure le bon fonctionnement du trafic d’Internet dans plusieurs établissements en France. Le nouveau arrêté du 17 mars dernier a annoncé l’ouverture de plusieurs commerces comme les boutiques d’alimentation, les exploitations agricoles ainsi que les garages automobiles et les commerces spécialisés dans la vente et la réparation des équipements informatiques.

Ces différents commerces permettront au grand public ainsi qu’aux professionnels de garder un bon trafic de communication et d’Internet afin de faciliter la continuité du confinement ainsi que le maintien du bon fonctionnement de certaines entreprises grâce au télétravail.!h

Des consignes pour éviter le pire

Néanmoins, le gouvernement ainsi que les opérateurs télécoms ont appelé les internautes à garder une certaine responsabilité numérique pour éviter tout problème de saturation des réseaux.
En effet, opter pour le télétravail ou la télé-éducation pour maintenir l’enseignement des élèves et lycéens, conduit à poser des question sur le dimensionnement des réseaux des entreprises ainsi que leur infrastructure.
Afin d’éviter le pire, un certain nombre d’entreprises ont préféré mettre en place des consignes à leurs employés, comme c’est le cas de l’Aéroport de Paris, qui a demandé à leurs salariés de consulter leur boite email une fois toutes les heures, limitant ainsi le trafic au niveau du réseau.

Read More
Mar 4, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Le gouvernement garantit la fibre optique pour tous !

Le gouvernement garantit la fibre optique pour tous !

Le gouvernement garantit la fibre optique pour tous !

Pour réduire la fracture numérique (disparité d’accès aux technologies informatiques, principalement Internet), l’exécutif s’engage sur un objectif qui fait grand débat : la fibre optique pour tous en 2023.

Les principaux opérateurs télécoms français – Paritel, Orange, Free, Bouygues Telecom et SFR – veulent accélérer sur le très haut débit (THD).

Pas de répit pour les télécoms cette année. Tout le monde s’active en coulisse depuis que Macron, le président de la République, a décrété devant la Conférence nationale des territoires, il y trois semaines, qu’il fallait – obligatoirement – accélérer la couverture du territoire français en très haut débit d’ici début 2021.

Ce but accélère le Plan France Très Haut débit (PFTHD) de l’État – sans le remettre en cause – qui vise à couvrir 90 % du territoire en FTTH (Fiber To The Home ; Fiber To Fiber) d’ici 2023 et les 10 % restants par des technologies alternatives (5G, 4G fixe, etc.).

Donc, les opérateurs téléphoniques (Orange, Paritel, Bouygues Telecom, etc.) ont un enjeu politique majeur à résoudre : celui de la fracture digitale. “À ce jour, près de 32 % de locaux n’ont pas encore accès à du bon débit”, constate Houlin Zhao, le président de l’Union Internationale des Télécommunications.

Les opérateurs télécoms ont investi une somme record dans l’Hexagone en 2019

La fibre optique est actuellement le plus grand chantier des opérateurs télécoms, Bouygues Telecom, Paritel, Orange et SFR. Ces derniers veulent accélérer leurs investissements dans le THD fixe. Pour chacun d’entre eux, il s’agit notamment de ne pas se faire dépasser par la concurrence.

Selon l’Arcep, le régulateur des télécoms, les acteurs du secteur ont investi, l’an dernier, une somme record de 15 milliards d’euros en France pour déployer leurs réseaux (fixe et mobile), hors rémunération des fréquences. Leurs investissements ont progressé de 13. 6 %. Cette hausse a été essentiellement portée par le déploiement de réseaux FTTH et FTTLA.

Au 15 février 2020, plus de 20 millions d’immeubles étaient éligibles à cette nouvelle technologie – 200 fois plus rapide que l’ADSL -, ce qui représente 12. 6 millions d’accès supplémentaires déployés en six mois.

Depuis le début de l’année, les opérateurs de télécommunications martèlent qu’ils n’ont jamais autant investi dans cette technologie – à coup de milliards – et que le déploiement va alors s’accélérer, permettant à plus de 92 % des Français (professionnels et particuliers) de bénéficier de débits Internet – allant de 45 Mbit/s à 2 Gbit/s (2000 Mbit/s) – bien plus rapide que l’ADSL.

“Ces débits importants permettent, entre autres, une navigation plus fluide et plus rapide sur Internet”, ajoute Stéphane Richard, le président-directeur général du groupe Orange.

Read More
Mar 4, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Emmanuel Macron promet-il vraiment le THD pour tous dès 2020 ?

Emmanuel Macron promet-il vraiment le THD pour tous dès 2020 ?

Emmanuel Macron promet-il vraiment le THD pour tous dès 2020 ?

Le président de la République française, Emmanuel Macron, prétend avancer de trois ans son objectif de couvrir l’ensemble du territoire français en très haut débit. “Je souhaite accélérer ce calendrier, encore une fois, pour parvenir à une couverture en THD d’ici début 2021”, a-t-il déclaré le jeudi 27 février, lors de la Conférence nationale des territoires au Sénat.

Nouvel épisode dans la saga du THD. La semaine dernière, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Denormandie Julien, a pris à l’Assemblée nationale (l’institution française formant le Parlement de la 5e République, avec le Sénat. Celle-ci contrôle l’action du Gouvernement et vote les lois…) “l’engagement de parvenir à un territoire 100 % fibré – connecté en très haut débit – pour tous les Français en 2021”. Un objectif qui permet à la France d’être à la pointe, non seulement en Europe, mais également à l’échelle internationale.

Face à l’appétit croissant des internautes et des sociétés en bande passante, les cinq principaux opérateurs télécoms – Free, Paritel, Bouygues Telecom, SFR et Orange – se sont lancés, depuis décembre dernier, dans un grand chantier : changer le réseau cuivré pour le transformer en réseau fibre optique (ou FTTH : Fiber To The Home ; Fiber To Fiber). Selon Jean-Philippe Bosnet, le président-directeur général de la société Paritel, cette transaction démarrera en principe en avril 2020 et se prolongera jusqu’en 2025, date à laquelle le vieux réseau en cuivre sera remplacé par une nouvelle toile en fibre optique sur tout le territoire français. Il s’agit ici d’acheminer la fibre optique à travers les immeubles afin de rallier directement les logements. “Ces déploiements, se chiffrant à plusieurs dizaines de millions d’euros, font l’objet d’une concurrence féroce”, ajoute Stéphane Richard, le président-directeur général du groupe Orange.

Orange dévoile les grandes étapes du démantèlement de son réseau cuivre

Le déploiement du réseau FTTH connaît aujourd’hui une très forte accélération. La fibre optique, ou la FTTH, va permettre de moderniser le réseau non seulement en gardant les mêmes services (accès internet haut débit ; 100 plus rapide que l’ADSL), mais aussi en les améliorant avec du THD.
Les phases du démantèlement prévues par l’opérateur historique “Orange” : 43 millions de domiciles des abonnés, 21 000 sous-répartiteurs et 11 000 Poteaux, c’est un projet d'envergure.
Globalement, il faudra remiser près de 230 millions de km de ‘paires de cuivre’ indique Stéphane Richard. Le tonnage de la boucle est très grand : près de 120 000 tonnes de cuivre à récupérer. “C’est une opportunité économique”, ajoute le PDG du groupe.

Read More
Fév 7, 2020

Posted by | Commentaires fermés sur Villefranche-sur-Mer : comment le maire a pu échapper aux HLM?

Villefranche-sur-Mer : comment le maire a pu échapper aux HLM?

Villefranche-sur-Mer : comment le maire a pu échapper aux HLM?

Alors que la loi SRU impose à toutes les communes ayant plus de 3 500 habitants d’avoir au moins 25 % des logements sociaux, la commune de Villefranche-sur-Mer ne possède que 5.74 % de hlm. Afin d’accroître le quota des logements sociaux, le maire sortant de Villefranche, Christophe Trojani, a essayé de créer des places au sein de l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

La Villefranche-sur-Mer une ville qui attire les milliardaires

La Villefranche-sur-Mer, se trouvant au niveau des Alpes-Maritimes, est l’un des bijoux de la Côte d’Azur. Se trouvant au fond d’une baie aux eaux profondes, la ville accueille les bateaux de croisière. Constituée de prés de 5 000 habitants, la Villefranche-sur-Mer, double d’effectif durant l’été. En effet, grâce à son cadre enchanteur, la ville attire les milliardaires. Le prix du mètre carré au sein de la Villefranche-sur-Mer, avoisine celui de la capitale française, avec un taux de logements sociaux à 5,65 %, ce qui est assez dérisoire par rapport au quota imposé de 25 %.
D’après le candidat pour les municipales de 2020, Jean-Pierre Mangiapan, Villefranche aurait dû construire entre l’année 2013 et 2016, 210 logements sociaux, afin de rattraper ce retard imposé par la loi de (SRU) solidarité et renouvellement urbains, qui doit être appliquée à toute ville ayant plus de 3 500 habitants.
Malgré que Villefranche a bien besoin des appartements HLM pour pouvoir répondre aux 200 demandeurs qui sont sur la liste, elle n’en a construit que 98 appartements ce qui est bien moins du chiffre demandé.

Un manque au niveau des logements sociaux

En 2017, le préfet de la ville a annoncé la carence de logements sociaux comme c’est le cas dans les 25 autres communes, du département. Ce qui impose une pénalité de 205 000 euros, avec la confiscation du droit de préemption urbain au maire sortant de Villefranche-sur-Mer, Christophe Trojani, durant la période allant de 2017 à 2019. Par ailleurs, un nouvel objectif a été fixé avec 173 logements sociaux à créer avant la fin de 2019.
Donc afin d’éviter tous ces problèmes, le maire de Villefranche-sur-Mer, a préféré créer des places au sein de l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes que de construire des nouveaux logements HLM. Ce qui est irrecevable, d’après l’ex-adjoint du Maire de Villefranche-sur-Mer, Jean Pierre Mangiapan.

Read More
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services